A ces périodes, les recommandations sanitaires sont faites aux jeunes enfants et aux personnes âgées. On connaît donc, à l'avance, l'impact sur la santé des populations qui se trouvent situées le long du tracé de l'autoroute.

 

2.4 De l'aménagement du territoire

2.4.1 Analyse des caractéristiques de A45 + COSE

A l'égard du P.D.U.
Le principe d'une autoroute urbaine avec des échangeurs fréquents permet d'espérer, pour la société concessionnaire, des recettes dues au trafic local et constitue, dans le même temps, une contradiction radicale avec l'objectif de rééquilibrage modal des transports.
Créer une concurrence supplémentaire au transport collectif urbain semble particulièrement malvenue alors que, pour se rendre à leur travail, les habitants de la région stéphanoise choisissent la voiture dans les trois quarts des cas, qu'à peine 3 % de l'ensemble des déplacements des résidants sont multimodaux.
En 9 ans, les transports collectifs ont perdu 3 % de parts de marché.

Sur l'économie illusoire des communes
Certains maires pourraient voir dans une autoroute urbaine avec échangeurs multiples l'opportunité de se faire payer par l'Etat une desserte locale.
Il s'agit d'un avantage éphémère : la rupture urbaine et les nuisances deviennent vite insupportables. Rappelons-nous la traversée de Saint-Chamond par l'A47 ou celle de Vienne par l'A7 : après des années de cauchemars pour les populations, il a fallu admettre qu'un nouveau tracé était indispensable ; nouveau tracé, nouvel argent public.

Sur la hiérarchisation des voies
Le principe de l'autoroute urbaine à échangeurs multiples entraîne le mélange des trafics de transit et des trafics locaux tout comme celui des poids lourds avec les véhicules légers.
Cette situation s'oppose à un aménagement urbain cohérent permettant de définir si l'on est hors ou dans la ville.
Le cumul des trafics devient total dans le tronçon de l'A72 entre les Molineaux et Andrézieux-Bouthéon ainsi que sur celui de la N88 entre Le Chambon-Feugerolles et Firminy.

Le Corbusier
La ville de Firminy, Saint-Etienne Métropole, le Conseil général et la Région s'unissent pour achever le plus important ensemble architectural européen du XX ème siècle : BRAVO !
En effet, à l'achèvement de l'église Saint Pierre, la Loire Sud disposera d'un des trois ensembles les plus importants au monde de l'architecture du XX ème siècle.
Pourquoi compromettre cette initiative éclairée en transformant Firminy en ville-couloir ?

La « Vallée Verte »
Les paysages ont cela de différent avec les populations qu'ils ne votent pas, qu'ils ne récriminent pas et pourtant, comme les populations, ils souffrent et disparaissent.
Lorsqu'il s'agit de paysages remarquables, leur destruction s'effectue au détriment de notre propre attractivité.
Et précisément le site de confluence du Pinchigneux, du Furan et du Rieudelet désigné comme «  vallée d'intérêt paysager  » dans l'Atlas de l'Environnement de la Région Stéphanoise, site remarquablement inscrit à l'épicentre de la conurbation stéphanoise, sera définitivement anéanti par l'échangeur des Molineaux, sorte de pieuvre géante et surélevée, où se rencontreront la ligne de chemin de fer, la Nationale 82, le Furan, l'A72, l'A45 et le COSE !

 

Page précédente/Retour/Page suivante

Sommaire
1/2/3/4/5/6/7/8/9/10/11/12/13/14/15

Page d'acceuil