Musée du Vieux Saint-Etienne

1. Note d’explication aux adhérents ARCO sur la situation du Musée du Vieux Saint-Etienne

Disparition du Musée du Vieux Saint-Etienne
Le récit de notre ville raconté par des Stéphanois aux visiteurs
locaux ou étrangersn’aura plus ni lieu ni voix.

Ce samedi 10 février 2018, lors de son Assemblée Générale, les présents ou représentés ont décidé, avec une large majorité, la fin d’un Musée présent à Saint-Etienne depuis près de 90 ans.

Les arguments développés étaient : des difficultés de trésorerie*, qui, en réalité, portent sur de petites sommes, une diminution du bénévolat**, mais quelle structure associative ne connait pas actuellement cette diminution ?

La Collection du musée, souvent due à des dons de stéphanois, sera dispatchée entre les différents musées de la ville, particulièrement dans le fond du musée d’Art et d’Industrie. Par ailleurs, Il est envisagé qu’une pièce (40 m²) soit consacrée dans ce dernier musée à l’Histoire de Saint-Etienne.

Justement la nouvelle Conservatrice était présente, elle remplace à la fois Nadine BESSE conservatrice du Musée d’Art et d’Industrie partie à la retraite et Philippe PEYRE conservateur du Musée de la Mine récemment réintégré dans le Service des Affaires Culturelles de la Ville. Avec des styles et des personnalités bien différents ils ont l’un et l’autre contribué à la notoriété de ces deux Eco Musées de Saint-Etienne, nous saluons ici leur action.

Ainsi donc la Conservatrice unique s’est exprimée avec beaucoup d’honnêteté sur ce qu’il va advenir du discours du Musée du Vieux Saint-Etienne : la pièce « réservée » pour l’histoire aura un contenu et une présentation non déterminée puisqu’ils devront s’intégrer dans le « projet scientifique » du Musée d’Art et d’Industrie qui est totalement à écrire. Les objets du Musée du Vieux Saint-Etienne, qui pour l’essentiel n’entrent pas dans la présentation permanente du Musée d’Art et d’Industrie, ne seront plus présentés, peut être à l’occasion d’une exposition temporaire dans la mesure où sa thématique le justifierait. Cette nouvelle Responsable des deux musées a été très claire, l’objectif n’est pas de faire une apologie de Saint-Etienne mais de tenir une démonstration scientifique sur les faits.

Ainsi donc les présents et, à travers eux les représentés, avaient donc tous les éléments en main pour se décider.

Ils ont suivi leur Président qui présentaitr une solutionfacile : la fermeture du Musée et la remise de ses collections à la Ville.

ARCO considère que les arguments développés ne justifiaient pas une décision aussi radicale. Au reste, lors du Conseil d’Administration qui à précédé l’Assemblée 7 membres ont voté contre cette décision ce qui signifie qu’il était tout à fait possible qu’une nouvelle équipe redéfinisse les actions du Musée du Vieux Saint Etienne, mais l’équipe en place, tel le tragique Phèdre, a préféré se saborder , en sabordant le Musée, plutôt que de passer la main.

Voici, ci-joint, l’intervention que votre Délégué Général a faite, in extenso, lors de cette Assemblée de fermeture sans retour.

*sur ce point, aucuns montants n’ont été communiqués sur ladite situation financière. ** y-a-t-il eu seulement un appel aux adhérents pour leur demander d’apporter leur concours à tel ou tel projet précis ?


 

Page précédente / Retour / Page suivante

Sommaire
1 / 2

Page d'acceuil