19/10/2005

DEUXIEME LIGNE DE TRAM/TRAIN
«  Passez la monnaie  »

Saluons d'entrée le ton, cette fois journalistique, de l'article de Dominique GOUBATIAN dans Le Progrès du 19 octobre 2005.

Il y révèle au grand jour le manque de financement de la 2 ème ligne de tram/train à hauteur de 24 millions d'Euros.

L'association ARCO avait précisément attiré l'attention sur cette situation dès le 2 février 2004 dans les observations formulées lors de l'enquête d'utilité publique.

ARCO avait écrit :
« Il est donc attendu 16,6 millions de l'Europe. Le maître d'ouvrage dispose-t-il d'engagements écrits à ce niveau ?  »
et aussi :
«  Le maître d'ouvrage a-t-il des engagements de la part du conseil général pour compléter le financement ville jusqu'à hauteur de 12,8 millions d'Euros ?  »
et finalement, ARCO avait demandé que des réserves soient formulées sur les incertitudes financières :
«  Le dossier ne saurait être définitivement validé tant que le montant exact des engagements européens, départementaux, communautaires n'aura pas été confirmé par ces collectivités  »

En réponse, Saint-Etienne Métropole s'était contentée de rappeler dans les «  subventions attendues  » : «  demande diligentée sur fonds FEDER (européens) pour 16,61 millions d'Euros  » Rien n'était dit concernant le conseil général alors même que sa participation était prévue dans le budget.

Quant au commissaire-enquêteur, véritablement très confiant, son commentaire apparaissait aussi laconique que définitif : «  Le plan de financement semble cohérent  »

Il est vrai que si le commissaire-enquêteur s'était montré plus lucide, la collectivité serait de toute façon passée outre… (cf. dossier de la Manufacture)

Désormais il reste aux maires des communes de Saint-Etienne Métropole de : "Passez la monnaie"

 

 

 

Page précédente /Retour/ Page suivante

Sommaire

1/2/3/4/5/6/7/8/9/10

Page d'acceuil